Investissements sur nos sites de production

Partager

GROUPE MAÏSADOUR
Le groupe Maïsadour ne cesse d’agir pour l’avenir de ses filières. Après l’agrandissement de l’usine de Fermiers du Gers à Condom intégrant les technologies les plus performantes et la création de la filière 100 % soja locale avec la transformation de l’ancienne usine Alilandes, il investit également sur les sites de Saramon (32) et de Sasseville (76).

Le site de Saramon s’agrandit et se modernise

Situé à proximité d’Auch, le site de Saramon, qui appartient à Fermiers du Gers, s’est lancé à son tour dans des travaux de modernisation, après celui de Condom. Le projet se déroule en deux phases. La première consiste en un agrandissement de la zone de découpe pour un investissement à hauteur de 1 M€. Elle a été lancée durant l’été 2022, et elle se termine début 2023. La deuxième phase est en cours d’étude technique. Elle vise à rendre les process encore plus modernes et performants, à offrir davantage d’ergonomie sur les postes de travail, et à renforcer l’efficacité énergétique du site. Ce projet ambitieux représente au total plus de 1 000 m² de surface.

Avec plus d’une centaine de salariés et une vingtaine d’intérimaires, le site de Saramon produit aujourd’hui 120 000 volailles par semaine, Poulet jaune et blanc ou Pintade label Rouge. Fermiers du Gers est la seule société qui commercialise de la volaille IGP Gers, label reconnu qui, malgré les crises aviaires successives, a conservé la confiance de l’intégralité de ses clients.

investissement usine de Saramon

Delpeyrat investit dans de nouveaux équipements pour la filière aquacole

Une cinquième ligne de tranchage haute cadence a été inaugurée en janvier dernier, sur le site de Sasseville (76) où 2 400 tonnes de saumons fumés et truites fumées sont conditionnées à l’année. Cet investissement a nécessité des travaux préparatoires en juillet 2022 : déplacement de ligne, création des réseaux électriques, aménagement de frigo, etc.

Cette nouvelle ligne permettra de gagner en capacité pour les périodes de forte activité de fin d’année (plus de 500 tonnes potentielles sur un an). Avec un meilleur rendement, elle est économe en énergie, et elle permet une présentation plus homogène des produits. Grâce à un angle de tranchage supérieur aux lignes actuelles, de nouveaux produits pourront être imaginés par le service Recherche et Développement.

Machine de découpe de saumon et truite, investissement dans l'usine Delpeyrat

D’ici quelques mois, cette ligne sera complétée par une nouvelle thermoformeuse pour le conditionnement sous vide des produits.

C’est le second agrandissement que connaît le site de Sasseville. En 2021, l’atelier de tranchage y avait déjà été remanié avec une ligne supplémentaire. Dans les années à venir, les investissements seront plus orientés sur l’atelier filetage en vue de le moderniser et de gagner en performance.

GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article