AGROFORESTERIE : QUAND LES ARBRES RENDENT HEUREUX

Partager

LE GROUPE MAÏSADOUR
L'agroforesterie permet aux éleveurs d'améliorer à la fois les conditions d'élevage, leur cadre de vie et de travail, et la biodiversité.

QU’EST-CE QUE L’AGROFORESTERIE ?

L’agroforesterie est l’association d’arbres et de cultures ou d’animaux sur une même parcelle. Cette pratique ancestrale est aujourd’hui mise en avant car elle permet une meilleure utilisation des ressources, une plus grande diversité biologique et la création d’un micro-climat favorable à l’augmentation des rendements.

QUELS AVANTAGE LES ARBRES APPORTENT-ILS ?

L’arbre grâce à ses racines, crée des conditions dans les couches profondes du sol qui favorisent l’alimentation en eau et en minéraux des cultures de surface. Les techniques agroforestières permettent de disposer les arbres afin que ceux-ci favorisent au maximum les cultures et rentrent le moins possible en compétition avec elles. Les arbres limitent également la fuite des nitrates dans les couches profondes du sol, ce qui réduit la pollution des nappes phréatiques. La fertilité du sol peut être améliorée par les feuilles des arbres qui tombent sur le sol et qui fournissent un important approvisionnement en biomasse susceptible d’être minéralisée. Enfin ils peuvent contribuer à l’alimentation azotée de la culture et donc réduire l’utilisation d’intrants de synthèse.

Les arbres et les haies dans les champs permettent d’obtenir une diversité des espèces et des habitats, ce qui est favorable aux insectes auxiliaires des cultures et pollinisateurs.

LES ARBRES ONT LE POUVOIR DE RENDRE LES ÉLEVEURS HEUREUX.

« On le voit bien quand on fait les plantations, dit-elle. Les éleveurs accomplissent quelque chose qui a du sens pour eux et pour les autres, ils en sont fiers. Certains en rêvaient depuis des années sans savoir comment s’y prendre. »

LAURENCE ZANCAN, ​

Référente Bien-être animal et agroforesterie chez Maïsadour

Rien de plus simple pourtant : Maïsadour s’occupe de tout, du recensement des sites à boiser, des besoins des animaux, de l’optimisation des parcours ou encore des souhaits de l’éleveur en termes d’aménagement et d’essences.

 « Les arbres sont des alliés : une source de fraîcheur en été, une protection en hiver, une source de matière organique pour les sols des parcours dont ils facilitent aussi le drainage, et même un apport nutritionnel pour les animaux. » note Laurence Zancan

Au-delà du bien-être animal, l’agroforesterie améliore le cadre de vie et de travail des éleveurs eux-mêmes. « Les arbres améliorent le visuel, retiennent les odeurs, donnent de la valeur au paysage, énumère Laurence Zancan. Cela permet aux éleveurs de recréer du lien avec leur voisinage, avec leur environnement et de faire valoir leur rôle positif dans l’aménagement du territoire. » 

L’an dernier, six éleveurs ont profité d’aides financières et du soutien technique et logistique de Maïsadour pour planter 3 000 arbres. Cette année, 19 dossiers sont déjà en cours de traitement pour un total de 7 500 arbres.

ZOOM SUR L’EXPERIENCE DE PASCAL PUCHEU, ADHERENT MAÏSADOUR

POUR NOUS AUSSI, ÉLEVEURS, C'EST BIEN PLUS AGRÉABLE COMME CADRE DE TRAVAIL, AINSI QUE POUR LE VOISINAGE.

Pascal Pucheu

Éleveur de poulets Label, adhérent Maïsadour

En 2020, l’élevage de poulets Label de Pascal Pucheu à Orthez a subi de gros dégâts au niveau des cabanes suite au passage d’une tempête.

 

 

« Avant de remplacer les cabanes, j’ai voulu en profiter pour arborer mon parcours et protéger mes installations avec une haie coupe-vent », indique-t-il. Il a donc fait appel à Maïsadour et au printemps 2021, après deux réunions et une préparation du sol, 570 arbres ont été plantés sur une surface de 1,5 hectare. 

« Maïsadour s’est occupé du dossier, du conseil, de la fourniture des arbres, des piquets, grillages et protections. J’ai juste eu des dépenses en apéritif et en repas pour les copains qui sont venus nous aider le jour de la plantation, » sourit-il. Un an plus tard, il est surpris par la croissance des arbres, qui dépassent déjà les protections. Pascal a aussi apprécié les conseils et le suivi des équipes de Maïsadour. De quoi donner des idées à ses voisins et collègues éleveurs, dont certains ont aussi franchi le pas.

LE GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article