TOURNESOL : FIN DE FLORAISON, BIENTÔT LA MOISSON

Partager

LE GROUPE MAÏSADOUR

Manque d’eau, températures caniculaires, la moisson de tournesol s’annonce précoce.

Au plus fort de l’été, les tournesols nous offrent leurs jolies couleurs. On en a tous vu le long des routes de vacances dans les champs. La floraison du tournesol s’achève ces jours-ci. Lorsque le capitule commence à noircir, il arrive à maturité. Il va alors se recourber de plus en plus. Les graines ont déjà leur couleur noire. L’akène – la graine de tournesol – va grossir jusqu’à sa maturité. Ces graines seront récoltées, puis transformées en huile végétale et en alimentation animale. Les tourteaux de tournesol, riches en protéines, sont très appréciés des bovins et des poules pondeuses.

Abeilles et tournesols vont très bien ensemble

Notre filiale MAS Seeds cultive des tournesols semences, qui fourniront la graine pour les champs en culture traditionnelle l’année suivante. La majorité de ses parcelles en France sont en fin de floraison ou s’y acheminent progressivement. Pour avoir une belle floraison, il faut beaucoup de soleil, pas trop de pluie et des abeilles. 

Elles transportent le pollen des plantes mâles vers les plantes femelles. Les graines sont fécondées par les pollinisateurs, par les abeilles et autres bourdons. Sans l’action des insectes pollinisateurs attirés par le nectar de ces fleurs, il n’y aurait pas de production de graines. Les abeilles sont donc les indispensables alliées de la production de semences de tournesol. Le tournesol, l’une des seules plantes en pleine floraison au mois de juillet, est bien utile aux apiculteurs qui auraient des difficultés à alimenter leurs ruchers à cette période dans les zones de plaines. C’est pour ces raisons que des ruches sont systématiquement installées aux abords des champs, de trois à quatre par hectare en moyenne.

Le tournesol à l’épreuve de la sécheresse

La plante à fleur jaune résiste plutôt bien à la sécheresse. Si la première vague de chaleur a eu peu d’impact sur le tournesol alors au stade d’avant floraison, les épisodes de canicule qui ont suivi et le manque de précipitation pourraient pénaliser la production de semences de tournesol. Au-delà de 35-40°C, les abeilles n’ont en effet plus d’activité dans les champs et le pollen est brûlé par le soleil.

Pour cette campagne 2022, les cultures sont en avance de 10 à 15 jours par rapport à d’habitude. On s’oriente vers une moisson de tournesol parmi les plus précoces de ces dernières années. Sur les premières parcelles de MAS Seeds, la récolte pourrait débuter à la mi-août.

LE GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article