Le site de Pontonx-sur-l’Adour s’adapte pour sauvegarder la caille des Landes !

Partager

Le Groupe Maïsadour
Commercialisée par Fermiers Landais, la caille jaune des Landes Label Rouge était menacée par l’arrêt de l’activité de notre partenaire Caillor. Pour y faire face, le Groupe Maïsadour s’est mobilisé afin d'assurer la continuité de la production, et a adapté l’abattoir de Pontonx-sur-l'Adour. Pari réussi pour sauver une filière historique des Landes !

La filière caille des landes menacÉe

Depuis plus de trente ans, Fermiers Landais commercialise la caille jaune des Landes Label Rouge, abattue à Sarbazan (Landes) par la société Caillor, filiale du leader espagnol Urgasa. 

8 000 cailles sont ainsi vendues chaque semaine. Depuis le mois de juin 2022, cette filière était fragilisée par l’arrêt, en France, de l’activité d’élevage et de transformation d’Urgasa. Les élevages d’une trentaine d’agriculteurs étaient menacés, et nos clients risquaient de perdre un produit emblématique de la tradition d’élevage de nos territoires.

Maïsadour s'implique dans la sauvegarde de la caille

Dès lors, Maïsadour s’est impliqué pour pallier l’arrêt de Caillor et soutenir le projet de sauvegarde de la caille label de qualité dans le département des Landes. Le Groupe s’est d’abord mobilisé en amont, pour assurer la continuité de la production. De son côté, Fermiers du Sud-Ouest a engagé dans cette démarche deux sites d’abattage (Pontonx-sur-l’Adour et les établissements Dublanc à Magescq), et a réalisé les transformations nécessaires sur l’abattoir de Pontonx-sur-Adour pour traiter cette petite volaille qui a besoin d’un grand savoir-faire.

des résultats satisfaisants

Alors que cette nouvelle activité n’a démarré qu’en septembre 2022, la production de cailles a déjà doublé pour atteindre le nombre de 8 000 par semaine. L’objectif est de tripler cette quantité en 2023. Ce nouveau dispositif reste en phase de lancement et continue de se perfectionner, mais la filière caille Label Rouge des Landes est d’ores et déjà sauvée !

Le Groupe Maïsadour

Partager l’article