DANS LES STARTING BLOCKS AVANT LA COLLECTE DU MAÏS

Partager

LE GROUPE MAÏSADOUR
Le maïs est toujours dans les champs… mais plus pour très longtemps. L’heure de la récolte approche à grand pas dans le Sud-Ouest. Derniers préparatifs.

L’heure de la récolte approche

Cette année, le maïs a deux à trois semaines d’avance. Les conditions climatiques particulières ont bousculé le calendrier. Le top départ de la saison pour Maïsadour et ses adhérents a été donné le 12 août en Chalosse-Tursan, dans des zones de cultures peu ou pas irriguées, suivie par les Landes, dans certaines parcelles de semis précoces.

La collecte de maïs : un travail minutieux de préparation

La récolte est une époque intense pour les producteurs ainsi que pour Maïsadour qui organise les collectes de ses adhérents, les conditionne et les commercialise auprès de ses clients en France et à l’international. Pendant cette période clé de l’année, plus de 300 personnes sont mobilisées chez nous. Depuis plusieurs mois au sein de notre coopérative, des équipes commerciales à l’exploitation en passant par la logistique, tout le monde s’active pour garantir la réussite de cette campagne et des opérations successives. Chaque étape est primordiale : collecte, pré-stockage, séchage, transport, stockage et vente.

Rendement, précocité, qualité et efficacité

Du rendement, de la précocité, de la qualité, dans le laps de temps le plus court possible… voilà les conditions d’une collecte réussie et sereine. Les coups de chaleur à répétition, le manque d’eau et un épisode de grêle dans certains secteurs ont entamé de 50 % le potentiel. Au niveau des rendements, ce ne sera donc pas une bonne année. À quelques jours de la collecte, on affiche notre confiance dans la qualité du grain. Toute l’année, nous sommes aux côtés des agriculteurs et les accompagnons pour qu’ils récoltent le maïs plus tôt possible. Une récolte précoce permet de réduire nettement la teneur en mycotoxines (champignons dégradant la qualité).

On recrute pour la collecte !

L’essentiel de la collecte assurée par Maïsadour devrait démarrer la dernière semaine d’août. Jusqu’au début d’octobre – si la météo est favorable – les agriculteurs apporteront leur récolte six jours sur sept. Les grains seront séchés puis conservés dans d’immenses silos ou dans des entrepôts. Notre groupe coopératif dispose d’un parc de 15 silos et de 40 points de collecte. L’un des plus gros défis aujourd’hui est de trouver du personnel en nombre suffisant.

 Nous recrutons des postes d’ouvriers saisonniers pour participer à l’ensemble des opérations qui incombent à un centre spécialisé en productions végétales : accueil des agriculteurs, gestion de la circulation du site, réception, stockage, surveillance de la conservation du grain, expédition, suivi administratif des ventes et des stocks. C’est la dernière ligne droite avant la collecte du maïs grain. Postes à saisir !

LE GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article