Six décennies de recherche sur le maïs chez MAS Seeds

Partager

LE GROUPE MAÏSADOUR
Le maïs est l’une des cultures les plus cruciale à l’échelle mondiale. De l’alimentation humaine à l’alimentation animale, les calories fournies par ces grain dorés sont essentielles à travers le monde. Depuis plus de six décennies, MAS Seeds fait de la recherche et de la sélection sur cette culture, ce qui permet à l’entreprise de développer de nouvelles variétés de haute qualité plus rapidement que jamais.

En 1949, les agriculteurs du sud-ouest de la France, par l’intermédiaire de leur coopérative, ont commencé à produire des semences de maïs...

En 1949, les agriculteurs du sud-ouest de la France, par l’intermédiaire de leur coopérative, ont commencé à produire des semences de maïs pour avoir un meilleur contrôle sur les semences qui arrivaient à leur ferme et créer des solutions mieux adaptées aux spécificités de leurs sols. Pendant un peu plus d’une décennie, le groupe a appris à maîtriser la production de semences et a finalement lancé ses premières activités de recherche et développement en sélectionnant les premiers hybrides de maïs en 1962.

Un héritage d’engagement

Bien que leurs objectifs soient similaires à ceux d’il y a 60 ans, le travail des sélectionneurs a beaucoup évolué. La sélection, entièrement phénotypique à l’époque, a évolué vers une sélection plus technologique. Les sélectionneurs ont accès à beaucoup plus de données que par le passé – les données génotypiques et environnementales – pour les aider dans leurs décisions et répondre au mieux aux besoins des agriculteurs. Pour les sélectionneurs, l’objectif reste le même : sélectionner les meilleures lignées parentales et hybrides pour avancer à travers le programme jusqu’aux parcelles des agriculteurs. Rechercher des rendements plus élevés, de meilleures résistances et améliorer  l’efficience nutritionnelle et hydrique des plantes pour renforcer la production globale.

Au début des années 2000, MAS Seeds s’est considérablement développée en Europe centrale et orientale avec l’acquisition de 4 nouveaux centres de recherche en Roumanie, en Pologne, en Ukraine et en Russie. Enfin, en avril 2019, MAS Seeds a fait l’acquisition d’un programme de sélection de maïs tropical et étendu ses capacités de sélection sur les zones Amérique du Sud, Asie et Afrique de l’ouest.

60 ans de recherche sur le maïs

Forte de ces six décennies de données collectées sur une seule espèce, MAS Seeds a de solides connaissances sur le potentiel génétique du maïs. La combinaison de ces 60 années de recherche aux milliers de données issues des essais R&D chaque année donne un nombre de données considérable derrière chaque nouvel hybride de maïs commercialisé.

Le gain et la diversité génétique créée par MAS Seeds au cours de ces 60 années a abouti à un germoplasme unique qui supporte les équipes pour concevoir et développer de nouvelles variétés. Le développement des variétés WATERLOCK et GREEN+ sont le meilleur exemple d’innovations génétiques que MAS Seeds peut offrir aux agriculteurs pour relever les défis climatiques.

Qu’il s’agisse de relever les défis climatiques, d’optimiser l’utilisation des intrants, de faire face aux ravageurs ou de tout autre problème auquel ils sont confrontés, la vocation de MAS Seeds est de soutenir les agriculteurs et de trouver des solutions pour les supporter.

LE GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article