FRAMBOISES : TOP DEPART À LA PRODUCTION CHEZ MAISADOUR !

Partager

LE GROUPE MAÏSADOUR
Depuis 2018, Maïsadour en partenariat avec la société américaine Driscolls propose à ses adhérents d’expérimenter une nouvelle culture : la Framboise. La culture est actuellement en fleurs et les premiers fruits sont attendus pour début juin.

La Framboise, un marché porteur

Face à des marchés en forte croissance et une forte demande de production locale française, la culture de la framboise s’est peu à peu étendue chez les adhérents du Groupe.

INTERVIEW

Agriculteur à Bénesse-Maremne (40), Maxime Gemain s’est lancé dans la production de framboises depuis 2020. Nous l’avons rencontré avec sa conseillère technique Coralie Desroches.

Pourquoi avez-vous décidé de vous orienter vers la production de framboises ?

Maxime Gemain : La culture de la framboise complète bien celle de l’asperge, car on peut mutualiser la main d’œuvre. C’est une production encore plus technique que l’asperge, c’est ce qu’il m’a donné envie de franchir le pas.

Pourquoi la culture de la framboise est-elle aussi technique ?

Coralie Desroches : La framboise est délicate. Elle demande un suivi quotidien en termes d’irrigation, de fertilisation et de protection. En plus d’une expertise technique forte sur la conduite culturale, la gestion de la main d’œuvre constitue un défi supplémentaire. Lors de la mise en place de l’atelier sur l’exploitation agricole de Maxime, Maïsadour a mis en œuvre un accompagnement technique adapté et soutenu pour lui permettre de lancer son atelier dans les meilleures conditions.

 

Comment avez-vous été accompagné par Maïsadour pour cette culture ?

Maxime Gemain : J’ai effectué deux voyages « d’étude » aux Pays-Bas pour voir comment la culture été menée là-bas. Ici nous n’avons pas la même météo, il a fallu s’adapter.  Mais Maïsadour m’a très bien accompagné, ainsi que Driscoll, le client qui achète les fruits. Maïsadour, en contrat exclusif avec Driscoll, propose un projet « clé en main » : le matériel, le modèle de culture et de récolte… C’est très rassurant ! et surtout, toutes les chances sont mises de notre côté pour réussir.

Quels conseils donnez-vous pour le suivi technique ?

Coralie Desroches : En dehors d’une approche technique sur la conduite de la culture, nous menons des actions en faveur du respect de l’environnement et de la biodiversité.  Nous utilisons des produits respectueux du cahier des charges « Agriculture Biologique », des auxiliaires ou des pièges pour réguler la pression parasitaire. La pollinisation est aussi un élément clef de la réussite en framboises. Pour cela des ruches sont installées à proximité de l’exploitation par un apiculteur. Cette production est donc très vertueuse !

LE GROUPE MAÏSADOUR

Partager l’article